2015 -J’aurais aimé traverser

De retour du Mexique après un laboratoire de recherche-création à Toluca et à Mexico en mars 2015, les artistes Elaine Juteau, Andrée-Anne Giguère et Luis Felipe Ortega Gil présentent J’aurais aimé traverser. C’est en mars dernier que l’équipe est allée explorer des pistes de recherche sur le travail. Depuis leur retour, ils se sont afférés à créer une pièce de théâtre performative où s’allie l’expérience à l’événement. Le projet final, présenté dans un local commercial de la rue Jacques-Cartier à Chicoutimi, s’élabore autour d’une fragmentation de la question identitaire et d’anecdotes décousues. C’est à l’aide du corps, du son, de la manipulation d’objets et du travail de l’adresse aux spectateurs que se construit la présentation. À travers une dramaturgie performative, trois actants ouvrent un espace ludique et convivial d’actions/réflexions qui relancent les choix qu’ils mènent.La création signe la fin de la maîtrise d’Elaine Juteau sur le décentrement de l’acteur dans une dramaturgie performative.

Projet présenté du 18 au 22 novembre et du 25 au 28 novembre 2015
Dans un local commercial

Présenté dans le cadre du Colloque international de la Chaire de recherche en dramaturgie sonore au théâtre de l’UQAC: Les pratiques contemporaines de l’écriture textuelle pour la scène

Équipe de création

Elaine Juteau
Andrée-Anne Giguère
Luis Felipe-Ortega

 

Résidence au Mexique, quelques images

 

Quelques images de la présentation

Crédits photos: Patrick Simard et Yves Whissell